Films : Ego Trip

ego-tripÉcrit par Rosemarie Gilbert

Cet été, plusieurs films très attendus sortent en salles et ce sont, en majorité, des films hollywoodiens, comme Jurrasic World et le nouveau Terminator. Par ailleurs, quelques films québécois très attendus sortent aussi en salles, comme Le Mirage et le nouveau film mettant en vedette le célèbre Patrick Huard, Ego Trip.

On peut pointer du doigt plusieurs aspects manqués de ce film, mais on doit lui donner au moins une chose : ce film est divertissant et très léger.

Parmi les côtés moins bien réussis du film, on peut penser à son manque d’équilibre. En effet, beaucoup de gags du film étaient pauvres et peu recherchés, tandis que d’autres étaient bien présentés, d’un côté plus réfléchi. Cela fait donc en sorte que le spectateur ne sait plus où donner de la tête à savoir si ce film est un film pensé et intelligent ou s’il s’agit seulement d’un film d’un humour enfantin et presque ridicule, dont le seul but est de faire rire.

En général, la plupart des personnages sont assez caricaturaux, peu recherchés et assez clichés, comme celui du photographe interprété par Guy Jodoin; on pousse la note du ridicule un peu trop loin avec son jeu exagéré. Par contre, quelques acteurs nous offrent une bonne interprétation de leur personnage, comme l’étoile montante Gardy Fury qui joue bien son personnage sans en mettre trop; il sauve, dans un certain sens, la réputation du film.

e9b77768-5249-474d-905e-8e48e296bd89_ORIGINAL

On peut dire que ce film est très léger et divertissant, mais sans plus. On se demande aussi si ce regard qu’on porte sur Haïti tout au long du film est réel ou exagéré.

L’idée générale du film est bonne, mais ça aurait pu être intéressant de diminuer les gags de mauvais goût et montrer plus de réalisme en amenant à un autre niveau l’aspect touchant du film; il y a un manque de réalisme à travers le long-métrage, car on pousse certaines situations trop loin, surtout à la fin du film.

Certains moments étaient assez touchants, mais s’arrêtaient brusquement par des blagues que l’on peut définir de niaiseuses. On aurait dû travailler ce côté touchant, plutôt que de trouver de telles blagues qui, au fond, ne sont pas si drôles. Au moins, le film se termine assez bien, car les toutes dernières scènes du film sont bien pensées.

6/10

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s