Muisque : Blossom, Frank Carter & The Rattlesnakes

CMUv72OWcAAFfEXÉcrit par Jonathan Travers

Après des séjours avec les groupes Gallows et Pure Love, l’anglais Frank Carter se relance en musique, mais cette fois-ci, avec The Rattlesnakes (Memby Jago, Dean Richardson et Tom Mitchener). Un groupe signé sur le label International Death Cult.

J’ai voulu écouter cet album grâce à la pochette. C’est vraiment ce qui à attiré mon attention. Je me suis dit « À quel son ça ressemble des speakers et des consoles en feu? ». J’ai eu ma réponse assez vite.

Du gros hardcore punk à son état pur, rien à voir avec Pure Love. Des gros riffs de guitare et de bass plutôt violent, un drum qui cri « présent! » très fort et Frank Carter qui met ses cordes vocales au défi plusieurs fois et il met ses sentiments de l’avant aussi. Parfois il chante, parfois il scream et parfois il parle moins fort. Un excellent mixe qui ne donne pas mal à la tête après 5 minutes.

Dans les textes, on retrouve des questions sur la mort, de la haine, le démon, le paradis ,etc. Le genre de sujet abordé quand on fait du hardcore, rien de nouveau là-dessus!

Un très bon album qui s’écoute facilement de A à Z. Ça bûche juste assez pour avoir faire un gros headbanging. Ils ont leur propre style, ce n’est pas trop hardcore, pas trop punk, juste assez rock. Ça dépend quelles chansons ont écoute.

Une des découvertes de l’année, for sure. Excellent.

8/10.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s