Jeux vidéo : SUPERHOT

superhot
Écrit par Frédéric Ouellette 

Développeur(s): Superhot Team
Engine: Unity
Platforme(s): Linux, Microsoft Windows. OS X, Xbox One(Mars 2016)
Date de sortie: 25 février
Genre(s):First-person shooter
Mode(s):Single-player
Prix: 34.99 CAD

SUPERHOT IS THE MOST INNOVATIVE SHOOTER I’VE PLAYED IN YEARS!

En tout cas, c’est ce que le jeu m’a dit de vous dire.

Superhot est apparu un peu de nulle part en septembre 2013 quand un prototype est devenu disponible sur le site du jeu. Le concept est assez spécial : un shooter qui bouge seulement quand vous bougez. Avec sa popularité, Superhot devient un Kickstarter mais toutefois, est-ce qu’une bonne idée peut devenir un jeu complet sans devenir ennuyant? Voyons voir.

Le fameux slow-mo

La plupart des fps vous encouragent à jouer rapidement, aiguiser vos réflexes et le stress est un facteur clé. Ici, c’est tout à fait le contraire (à part le stress, vous hallucinerez probablement des bonshommes rouges à la fin de la journée.)

https://killstagram.com/s/SplendidWorrisomeTangerineCapybara

Dans le GIF, j’ai probablement l’air d’avoir des réflexes de chat sur l’adderall, mais en réalité vous ne voyez qu’une partie du gameplay, puisque lorsque j’arrête de bouger, le jeu arrête de bouger. Tous mes mouvements sont calculés, avant de tirer, courir ou lancer un objet j’évalue souvent mes possibilités, c’est donc pourquoi le jeu devient un peu un puzzle (à la Hotline Miami). Le jeu même étant très simple avec ses graphiques en polygones et une musique inexistante, seulement 4 armes et quelques objets à lancer (un chien en porcelaine est disponible, je tiens à le préciser), il serait facile de dire que le jeu n’a pas assez de contenu, mais je trouve que c’est simplement parfait et après chaque niveau complété, j’ai simplement eu envie de passer au suivant. Une seule nouvelle mécanique vous est présentée durant le jeu,  la possibilité de changer de corps après un certain ‘’cooldown’’, parfait pour créer des scènes encore plus impressionnantes. Avec la possibilité d’enregistrer vos bains de sang (bains de polygones?). Je me suis presque senti comme John Wick et j’ai souvent réessayé de refaire un niveau pour que ma tuerie soit plus impressionnante.

superhot

Pas assez de contenu ?

C’est ce qui m’a fait peur au début,  c’est que j’ai probablement terminé le jeu en 2-3h et je ne pouvais pas croire qu’un jeu à 30 $ puisse avoir aussi peu de contenu. Il faut dire que la campagne est très bonne, l’histoire est bien intrigante et on vous agresse constamment comme si vous étiez le personnage principal (superhot vous force même à quitter le jeu à un moment), j’ai eu plus l’impression de regarder un film de bonne qualité pour être honnête. Malgré la courte vie du jeu, on vous offre une série de challenges et un endless mode qui vient donner beaucoup de contenu. De plus, plusieurs ‘’easter egg’’  dans le menu sont venus piquer ma curiosité, un effort banal que j’apprécie beaucoup. Une autre touche très personnelle, tous vos replays peuvent être diffusés sur ‘’killstagram’’ et j’ai pu facilement partager, très nice.

Pour :

Un gameplay qu’on ne se tanne pas
Une campagne excellente
Une simplicité visuelle agréable
Pas d’encombrements de mécaniques, juste assez

Contre :

Si vous cherchiez un single player plutôt qu’un jeu un peu arcade, il faut aller voir ailleurs

9/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s