Films : Zootopia

zootopia-movie-posterÉcrit par Jonathan Travers

Ce film de Disney était très attendu. Tout le monde avait trouvé la bande-annonce très drôle, et encore plus la scène (qui est sorti sur les Internets) avec le paresseux au bureau d’une assurance automobile. Disney a su créer un hype autour de leur film, qui semblait être très drôle. Par contre, Zootopia n’est pas seulement que drôle et un film de divertissement au « premier degré », il faut aussi creuser un petit peu pour trouver des sujets de discorde entre les êtres humains, cachés derrière la peau des animaux.

Zootopia, c’est le nom de la grande ville, un genre de New York ou de Los Angeles dans ce monde d’animaux qui vit comme nous. On suit l’histoire de Judy Hopps (voix de Ginnifer Goodwin), une petite lapine qui rêve de devenir une policière, métier qui est plus réservé aux animaux plus imposants et forts physiquement comme les rhinocéros, lions, tigres, etc. Elle va poursuivre son rêve, malgré les avertissements de ses parents, pour finalement devenir policière dans la ville de Zootopia. Elle s’auto assignera donc dans une grande enquête pour retrouver des animaux disparus et elle aura l’aide d’un renard hors la loi, Nick Wilde (voix de Jason Bateman), qu’elle tenta d’arrêter plus tôt.

Ce film est mis sur pied par un trio assez expérimenté : Byron Howard, Rich Moore et Jared Bush. Ces gars ont travaillé sur des films comme Tangled, Wreck-It Ralph, Big Hero 6 et même des émissions télévisées comme Futurama et les Simpsons. Zootopia était donc entre de bonnes mains et on peut comprendre en voyant le film. Ils ont réussi à créer un univers vraiment intéressant.

1026834-disney-unveils-new-clips-zootopia

Derrière l’histoire pour divertir les enfants, Zootopia est un long-métrage d’animation qui traite du racisme et de la différence. Plusieurs animaux ont des préjugés envers d’autres, et c’est très évident. Le film livre le message qu’il faut accepter les gens différents et ne pas porter de préjugés sur des personnes qui ne sont pas de la même nationalité (race animale, dans le film) que nous. Ceci pourrait donc inconsciemment entrer dans la tête des enfants. C’est très d’actualités avec ce qui ce passe présentement aux États-Unis avec le cher Donald Trump…

Points faibles : je crois qu’il n’aurait pas dû sortir la séquence avec le paresseux en entièreté sur le web, car c’est un des moments les plus drôles du film et on l’avait déjà vu. Mais bon, je sais, c’est un gros coup de marketing pour amener les gens à voir le film… Aussi, au début du film, plusieurs trucs très prédictibles arrivent et on se pose la question : est-ce que ça sera comme ça tout le film? Mais rassurez-vous, ça devient moins prédictible plus que le film avance.

C’est un film que les parents pourront autant apprécier que les enfants. Un film drôle, charmant, mais porteur d’un message. Un message d’amour et de solidarité.

Il faut accepter la différence.

8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s