Livres : Aliss, Patrick Sénécal

AlissÉcrit par Gabrielle Rodrigue

Le Québec et la littérature, ne sont décidément pas des sujets très populaires depuis quelques années, mais au combien intéressants et riches en créativité! Patrick Sénécal est un exemple concret de réussite québécoise dans le domaine culturel. Un de ses romans fantastiques, Aliss, fait parti de mes coups de cœur littéraire. Gagnant du prix Boréal en 2001 par choix du public, il nous fait découvrir la vie de la jeune Alice, étudiante de Brossard qui n’en peut plus de son milieu tranquille, simple et sans défis. Elle veut plonger dans la vie et pousser ses limites donc, direction Montréal! Sans réellement s’en rendre compte, elle se retrouve dans un quartier inconnu où plus le temps avance, plus l’antilogique prend le dessus sur le quotidien. S’ensuit la rencontre d’une dizaine de personnages les plus farfelus les uns que les autres qui vont la guider chacun à leur façon pour trouver la « bonne question » et donc la « bonne réponse ».

Pour ma part, j’ai adoré ce 4e roman de Sénécal. Ce n’était pas mon premier de l’auteur et ce ne sera certainement pas mon dernier! On accroche dès le départ grâce à tous les personnages qui sont inspirés du conte « Alice au pays des merveilles » de Lewis Caroll. Arriver face à face avec la majestueuse Reine Rouge ou la paire de détraqués que forme le Chapelier toqué (Bone) et le lièvre de mars (Chair) est surréel. On reconnait tous les personnages de notre enfance, mais en version horrifique. Lire Aliss acheter de la Micro et de la Macro, des drogues, à la chenille que j’avais t’en aimé quand j’étais encore enfant, est réellement hypnotisant. On en arrive à comprendre pourquoi la jeune Aliss veut rester dans ce quartier hors norme, c’est la curiosité de ce qui va suivre qui nous ronge! On veut savoir comment l’intrigue se terminera, mais surtout on devient accro à ses rencontres avec ses personnages aux multiples facettes.

1376489371252_ORIGINAL

De plus, il faut bien s’en douter, c’est un roman de Sénécal, donc bonjour la violence, l’horreur, la drogue et le sexe. Cœur sensible s’abstenir! Par contre, c’est ce qui fait la lecture du roman si accrochante. L’auteur est d’un talent fou et on embarque dans l’histoire avant même d’avoir eu le temps de dire « Aliss »! Cette lecture de 520 pages se dévore sans même voir le temps passé. J’aurais apprécié avoir plus à lire, tellement les personnages sont riches en histoire. On veut lire et lire encore sur leur passé, leurs envies et leur vie!

En résumé, excellent auteur, excellent développement des personnages connus, mais récréés et donc, excellent roman! Merci Patrick Sénécal!

8/10

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s