Musique : Blonde, Frank Ocean

frank-ocean-blond-album-stream-01-960x960Écrit par Jonathan Travers

Ça faisait une éternité qu’il nous faisait attendre. Son dernier album, channel ORANGE, remontait à 2012. Ça faisait donc 4 ans que Frank Ocean n’avait pas sorti d’album. Ses fans étaient assoiffés et les observateurs de musique l’attendaient avec une brique et un fanal.  Depuis plusieurs semaines, ils nous envoyaient des signes de vie ; son site internet avec des dates et une vidéo live sans contenu, en autres, avait attiré notre attention. Finalement, l’album est sorti dans des pop-up shops, sous la forme d’un magazine nommé Boys Don’t Cry, et sur Apple Music, sous la forme d’un album numérique nommé Blonde.

Côté production, Frank s’associe avec une panoplie d’artiste accomplit ; Mike Dean, Pharrell Williams, Rick Rubin et 88-Keys en font partie. Côté voix, on en a plusieurs qui viennent se mélanger à Frank ; la voix de Beyoncé, de Kendrick Lamar, d’Andre 3000 et de James Blake, entre autres. Tous ces gens viennent donner leurs touches uniques à l’album, ce qui en fait ça beauté. Ah! J’oubliais… On a aussi le droit à des riffs de guitares de Jonny Greenwood (Radiohead) sur le morceau Seigfried.

frankocean.0.0

C’est un album assez personnel pour le chanteur d’Odd Future. C’est comme si l’on ouvrait son journal intime en appuyant sur play. Les sujets retrouvés sont l’hédonisme/le matérialiste, ses amours du passé, les relations amoureuses modernes, les drogues, l’amour de soi, sa sexualité et son enfance.

Les chansons qui ressortent le plus du lot : Nikes grâce à son authenticité, Pink + White grâce à sa mélodie accrocheuse composée par Frank, Pharrell et Tyler the Creator, Nights grâce son instrumental qui change constamment sans avertissements et Solo (Reprise) grâce au flow incroyable d’Andre 3000 et du surprenant beat choisi. Les chansons les moins nécessaires : Good Guy et Facebook Story.

C’est clairement un album difficile à écouter légèrement en voiture où dans une soirée plaisante entre amies. Il faut plutôt s’asseoir et être prêt à toutes éventualités, peut-être même a consommer de la drogue. Il faut au moins ouvrir son esprit et laisser la mélodie entrer en nous.

C’est un album très expérimental et simpliste. Frank Ocean est un des chanteurs populaires les plus innovateurs de notre génération et Blonde en est le meilleur exemple. C’est un succès instantané qui sera reconnu au travers les années.

Bref, l’attente aura valu la peine.

9/10.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s