Jeux vidéo : No Man’s Sky

99446de440f3958e6e4cde3b1c532c213cf03f112db6d6d43b3dc5257884b175Écrit par Frédéric Ouellette

Éditeur : Hello Games
Date de sortie : 9 août 2016
Genre : Action, aventure
Mode de jeu : Un joueur
Plate-forme : PlayStation 4, Microsoft Windows

PS : j’ai pris mon temps pour écrire cette critique puisque le jeu est assez ‘’profond’’ ou bien parce que je suis une loque humaine, à vous de voir.

Je suis un de ceux qui était rivé à son écran à chaque E3 chaque fois que No Man’s Sky arrivait dans la section ‘’indie games’’ mon p’tit poil de bras montait à chaque fois de voir le gameplay. On m’a promis plusieurs choses : un minecraft dans l’espace, une révolution du jeu vidéo, etc., etc., etc. Voici l’heure de vérité, est-ce que le hype train est arrivé à la gare ou plutôt à la ferraille comme ma tercel 99.

PRO TIP: Améliorez votre vaisseau dès le départ

Allure générale

C’est sans flaflas ou artifices qu’on commence le jeu. Les options sont assez de bases, aucune mention d’honneur à ce niveau-là.  Si les options sont de base, c’est l’interface qui est absolument horrible, je n’ai aucune idée du comment et pourquoi ça pu être considéré comme produit final.  La preuve c’est qu’un mod est déjà sorti pour régler le problème, il faut croire que quelques internautes avec du temps libre peuvent faire un meilleur travail ? Pour en rajouter, encore plus, le framerate et le constant ‘’popping’’ (quand des objets sortent de nulle part, ce n’est pas pratique quand tu conduis un vaisseau qui va à la vitesse de la lumière) et même ce à la plus haute qualité que le jeu peut offrir. Sur une note plus positive, j’ai adoré le style visuel du jeu. Un joli assortiment de couleurs accompagné d’un style un peu cartoon. De plus il est impossible de rencontrer le même type d’animal (ou presque) puisqu’il y a tellement de combinaisons possibles, même un organe génital géant.

géant

PRO TIP: Les sentinelles ne vous attaquent pas sans provocation

À pied

Les 2 premières heures sont simplement magiques, ton vaisseau est écrasé et… c’est tout, tu fais ce que tu veux. Il y a possibilité au départ de miner, identifier de nouveaux animaux (les tuer ne rapporte souvent rien, mais les nourrir est très intéressant). Finalement après quelques minutes on trouve tous les matériaux pour réparer ton vaisseau, l’univers t’attend! C’est par la suite qu’on découvre la vraie nature de No Man’s Sky… Il y a plusieurs types de planètes et le seul truc qui change c’est le petit signe en haut à droite de ton écran. Les planètes sont effectivement vastes à découvrir, mais tout se ressemble de planète en planète, les mêmes NPC qui sont dignes de MMO et qui ne font que du commerce, des runes avec des mots extraterrestres qui ne font absolument rien, des mines interminables qui ne sont d’aucun intérêt. Les fameuses ressources qui constituent le point central du jeu ne servent qu’à soit alimenter tous tes équipements (de cette façon, on te force un peu à te concentrer sur celles-ci puisque sinon tu ne peux plus rien faire) ou bien faire des améliorations sur tes équipements de base, à noter que tous les vaisseaux sont pareils et ne diffèrent qu’avec l’espace de stockage disponible. L’aspect shooter est aussi présent dans le jeu, mais à son état le plus simple, des sentinelles volantes viennent souvent vous embêter, mais 10 balles bien placées en viennent à bout.

PRO TIP: ne vous aventurez pas trop loin dans les caves, ça en vaut pas trop la peine

Dans l’espace

J’ai eu quelques espoirs que l’espace vienne sauver la mise, sauf que c’est tellement… vide. OUI je comprends que c’est l’espace, mais tout ce qui est présent sont des planètes, des stations spatiales qui regorgent de nos amis aliens aussi pleins de vie que ton cousin gelé sur des plombs 24/24 et des convois qui ne bougent pas. Pas de pirates, pas d’étoiles rien.  Le combat est le même que sur terre et la plupart du temps on ne te laisse même pas piloter puisque tu vas trop vite ou sinon sur les planètes tout ce qui est possible de faire c’est appuyer sur un bouton pour atterrir.

Screen-Shot-2016-03-03-at-2.58.07-AM

Conclusion : J’ai eu un peu de plaisir avec No Man’s Sky : c’est quand je n’avais rien à faire, tout simplement pour explorer et je crois que le jeu serait peut-être un peu plus le fun si on s’en serait tenu à ça, mais au lieu de cela les développeurs sont venus implémenter un classique aspect de survie. Finalement, No Man’s Sky est un superbe concept d’un espace infini avec peu de contenu, un peu comme les sacs de chips sans nom, quantité et non-qualité.

5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s